Parfum de scandale :  Suite...

                                                                                       Envoyer cette page à un(e) ami(e) 


L'article n'est pas sérieux comme l'on peut s'en apercevoir ici 
Info postée par Mr Philippe Hélard (que nous remercions).

Cancer du sein.

Il s'agit de l'explication d'une des origines du cancer du sein.

C'est une spécialiste en biologie cellulaire qui l'a écrit, Mme Gabriela Casanova Larrosa de l'université d'Uruguay :
" Cela ne fait pas longtemps j'ai assisté à un séminaire sur le cancer du sein. 
Pendant la période de questions-réponses, j'ai demandé pourquoi l'aisselle est la place la plus commune pour développer le cancer du sein.
Ma question n'a pas eu de réponse alors, mais je viens de recevoir un courrier où j'ai trouvé la réponse à ma question, que je veux partager avec vous tous et toutes, la cause principale pour le cancer du sein est l'utilisation d'ANTITRANSPIRANTS. 

La plupart des produits sur le marché sont une combinaison d'anti-transpirants et de déodorants. 
Les déodorants sont inoffensifs...

Regardez, s.v.p. la composition de vos produits à la maison. S'il y en a qui contiennent du chlorhydrate d'aluminium (même sous le nom de déodorants) il faut les jeter a la poubelle et essayer d'autres marques qui n'ont pas de composants sur base d'aluminium. Il y en a sur le marché.

La raison est simple. Le corps humain a seulement quelques zones susceptibles d'éliminer des toxines : derrière les genoux, derrière les oreilles, l'entrejambe et les aisselles. Les toxines sont éliminées sous forme de transpiration. 
Les anti-transpirants empêchent cette transpiration, donc évitent la mission corporelle d'élimination de toxines au travers des aisselles.

Ces toxines ne disparaissent pas. Elles sont stockées dans les glandes lymphatiques qui se trouvent en dessous des bras. 
La plupart des cancers du sein ont leur origine dans cette région supérieure du sein.

Les hommes sont moins susceptibles de développer ce type de maladie car même s'ils utilisent les anti-transpirants, ceux-ci restent sur les poils des aisselles et ne s'appliquent pas directement sur la peau.

Les femmes qui s'appliquent ce produit tout de suite après le rasage sont en train d'accroître le risque car les petites blessures causées par le rasage font que les produits chimiques pénètrent plus facilement dans le corps.

S.v.p., informez toutes les femmes et tous les hommes que vous connaissez.
Le cancer du sein prend aujourd'hui des proportions vraiment alarmantes. Si avec cet avertissement nous pouvons en éviter quelques-uns, cela ne sera pas du temps perdu."

Merci.

*MFPF 84
13 rue de la Vénus d'Arles - BP 854
84082 Avignon - Cedex 2

Free Warriors le 20.07.2006 

Voir aussi Parfum de scandale

                                                                                            Envoyer cette page à un(e) ami(e)