English Website

   Humour et Entreprise...

                  Cessez de vous ennuyer au bureau !                                                                 Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

                               
Question de hauteur. 

Quelques cadres supérieurs doivent mesurer la hauteur d'un mât. 
Ils sortent et se rendent au mât, munis d'une échelle et d'un ruban à mesurer. 

Ils tentent de grimper, mais tombent bientôt de l'échelle et échappent le ruban à mesurer. 
Un salarié passe et voit ce qu'ils tentent de faire. Il tire le mât hors de terre, le met à plat, donne la mesure à un cadre et s'en va. 

Une fois l'employé parti, un cadre supérieur se tourne vers les autres et se met à rire :

" C'est bien typique d'un salarié. On cherche la hauteur et il nous donne la longueur ". 


Le rôle du cadre dans certaines administrations. 

Le cadre dans quelques administrations (dont nous tairons les noms) n'a pratiquement rien à faire, si ce n'est: 

- de décider de ce qu'il faut faire, 

- de désigner quelqu'un pour le faire, 

- d'écouter les raisons pour lesquelles la chose doit être faite plus tard, ou autrement ou par quelqu'un d'autre, 

- de maintenir sa décision, 

- de suivre la question pour s'assurer que la chose a été faite, 

- de découvrir qu'elle ne l'a pas été, 

- d'écouter les excuses de celui qui aurait dû la faire, 

- de suivre de nouveau la question pour s'assurer que cette fois, la chose a bien été faite, 

- de s'apercevoir qu'elle a été faite de travers, 

- de déterminer exactement comment elle aurait dû être faite, 

- de conclure que maintenant qu'elle a été faite, c'est toujours mieux que rien et qu'il vaut mieux laisser les choses en l'état, 

- de se demander si on ne pourrait pas se débarrasser de ce type qui fait toujours tout de travers, 

- de se dire qu'il doit avoir une femme et de nombreux enfants, qu'au fond son successeur serait probablement aussi mauvais que lui et peut-être pire, et qu'en tout cas, il faudrait le payer plus cher.. 

- de s'asseoir tristement et de se dire qu'il aurait pu faire la chose soi-même en 20 minutes, alors qu'on a perdu 2 jours à comprendre pourquoi il a fallu 3 semaines à quelqu'un d'autre pour la faire de travers. 


                                                                 
                                                    Envoyer cette page à un(e) ami(e)

                                                                        

La Symphonie Inachevée. 

Un président de société reçoit en cadeau un billet d'entrée pour une représentation de la Symphonie Inachevée de Schubert. 
Ne pouvant s'y rendre, il passe l'invitation au responsable des Ressources Humaines de sa société. 
Le lendemain, le président se voit remettre le rapport suivant : 

1 - les quatre joueurs de hautbois demeurent inactifs pendant des périodes considérables. 
Il convient donc de réduire leur nombre et de répartir leur travail sur l'ensemble de la symphonie, de manière à réduire les pointes d'inactivité. 

2 - les douze violons jouent tous des notes identiques. Cette duplication excessive semblant inutile, il serait bon de réduire de manière drastique l'effectif de cette section de l'orchestre. 
Si l'on doit produire un son de volume élevé, il serait possible de l'obtenir par le biais d'un amplificateur électronique. 

3 - l'orchestre consacre un effort considérable à la production de triples croches. 
Il semble que cela constitue un raffinement excessif, et il est recommandé d'arrondir toutes les notes à la double croche la plus proche. 
En procédant de la sorte, il devrait être possible d'utiliser des stagiaires et des opérateurs peu qualifiés. 

4 - la répétition par les cors du passage déjà exécuté par les cordes ne présente aucune nécessité. 
Si tous les passages redondants de ce type étaient éliminés, il serait possible de réduire la durée du concert de deux heures à vingt minutes. 

Nous pouvons conclure, Monsieur le Président, que si Schubert avait prêté attention à ces remarques, il aurait été en mesure d'achever sa symphonie. 

Quelques réflexions à envoyer à des petits chefs qui vous les cassent.... (enfin qui sont désobligeants). 

Vous êtes une expérience de stupidité artificielle. 

Vous êtes une preuve vivante que l'évolution peut aller en sens inverse. 

Votre ascenseur ne va pas jusqu'au dernier étage. 

Beaucoup de mousse, peu de bière. 

Le corps est fait par Fisher, le cerveau par Mattel. 

La roue tourne, mais le hamster est mort. 

Vous êtes tombé de l'arbre de la stupidité, en vous cognant à chaque branche. 

Votre radio ne capte pas toutes les fréquences. 

Il manque quelques boutons à ta télécommande. 

Le cornet est mal raccroché. 

Il n'y a plus de grains dans le silo. 


Quelques blagues vachardes à faire à vos collègues de travail : 

On ne va pas en donner trop d'un coup et on les donnera au compte goûte car l'ambiance dans votre service pourrait chuter très bas et définitivement....

Achetez un poisson au marché, hareng, maquereau etc... 
Emballez le dans une feuille de papier alu. 
Emmenez le dans l'entreprise dans une attaché case.
Si l'on vous fouille à l'entrée prenez un hareng salé et dîtes que c'est votre repas (riche en magnésium !)

Lorsque votre collègue part en pause n'y allez pas avec lui.

Durant la pose démontez la partie basse de son siège à son poste de travail.

Introduisez le poisson dans le creux que vous allez découvrir, remontez le et asseyez vous sur le siège pour tasser le tout et écraser le poisson.
Une odeur assez spéciale va se dégager rapidement du poste de travail en question, durant une semaine lorsque vous passerez devant votre collègue n'oubliez pas de vous boucher le nez en le ou la regardant...

Il est probable que votre collègue, chez lui, va passer beaucoup de temps sous la douche... 
Le jeu cessera quand vous voudrez....

Téléchargez ici Stress reducers : clic
ce tout petit logiciel permet de se défouler même au bureau sur son pc avec un marteau qui simule un écran cassé, un lance flamme qui brûle ce qui est en fond d'écran des vers qui rongent l'écran... ensuite on peut nettoyer avec un jet d'eau et de toute façon tout disparaît à la fermeture de l'application.

Attendez l'heure de la pause, si votre collègue ne stoppe pas son poste de travail n'y allez pas avec lui, téléchargez stress reduccer sur son poste : clic
mettez ce que vous voulez en action. 

A son retour il va avoir une forte émotion en voyant son écran ... soit vous lui dites que vous avez la solution et nettoyez tout devant lui avec le jet d'eau, soit vous lui dites qu'il a chopé le dernier virus.......... 
A vous de voir.....

Des vacheries il y en a d'autres et des bien pires mais on ne donnera pas tout.. (certaines peuvent très mal finir...). 

La Hotline de la mort :

- " Ridge Hall computer assistant ; que puis-je pour vous ? 

- Eh bien j'ai un problème avec WordPerfect. 
- Quelle sorte de problème ? 
- Eh bien j'étais en train de taper et soudain tout est parti. 
- Parti ? 
- Ça a disparu. 
- Mmm. Et à quoi ressemble votre écran à présent ? 
- À rien. 
- À rien ? 
- Il est vide ; il se passe rien quand je tape. 
- Vous êtes toujours dans WordPerfect ou vous en êtes sorti ? 
- Comment je sais ? 
- Pouvez-vous voir le prompt C:\ à l'écran ? 
- C'est quoi un prompte Cé deux points anti slash ? 
- Laissez tomber. Pouvez-vous bouger le curseur à l'écran ? 
- Y a pas de curseur. Je vous ai dit, il se passe rien quand je tape. 
- Est-ce que votre moniteur est allumé ? 
- C'est quoi un moniteur ? 
- Le truc avec l'écran qui ressemble à une télé. Est-ce qu'il y a une petite lumière qui vous dit qu'il est allumé ? 
- Je sais pas. 
- Et bien regardez à l'arrière de votre moniteur et regardez où va la prise de courant. Vous pouvez voir ? 
- Je pense... 
- Bien ! Suivez le cordon jusqu'à la prise, et dites-moi si elle est branchée. 
- Oui. 
- Derrière le moniteur, avez-vous remarqué qu'il y avait deux câbles branchés à l'arrière ? 
- Non. 
- Et bien il y en a deux. regardez à nouveau et trouvez le deuxième. 
- ...Oui, c'est bon. 
- Suivez-le et dites-moi s'il est solidement branché à l'ordinateur. 
- Je ne peux pas l'atteindre. 
- Oh. Pouvez-vous le voir ? 
- Non. 
- Même en vous penchant ou en vous mettant à genoux ? 
- Oh non, c'est juste que je n'ai pas le bon angle, il fait si sombre. 
- Sombre ? 
- Oui, le bureau est éteint, la seule lumière vient de la fenêtre. 
- Et bien allumez la lumière. 
- Je ne peux pas. 
- Pourquoi ! ? 
- Parce qu'il y a une panne de courant. 
- Une panne... Aha ! Voila la raison. 
Est-ce que vous avez encore les manuels et les boites et l'emballage que vous avez eus avec l'ordinateur ? 
- Heu... Oui, c'est dans le placard. 
- Bien ! Allez les chercher, débranchez votre système, emballez-le comme c'était quand vous l'avez eu.
Et rapportez-le au magasin ou vous l'avez acheté. 
- Vraiment ? C'est si sérieux ? 
- J'en ai peur. 
- Et qu'est-ce que je leur dit ? 

- Dites-leur que vous êtes trop con pour posséder un ordinateur." 


En Prime : 

Un juif et un catholique discutent. Le juif demande: 
- Tu peux me dire pour quelle raison, vous, les catholiques, vous faites le signe de la croix? 

Le catho répond: 
- C'est en souvenir de la crucifixion de Jésus ! 

Le juif reprend: 
- Ah... Heureusement qu'il n'est pas mort empalé... 

Et le catho lui répond: 

- C'est pas possible... Les voies du Seigneur sont impénétrables.     

Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Cessez de vous ennuyer au bureau ! 
Test : Êtes-vous de droite ou de gauche ? 
Que devient l'Europe avec les différents candidats ?

Programme de Formation Spéciale Femmes.

Programme de Formation Spéciale Hommes. 

Visitez le Pays de Nicolas...
Les Sans Papiers et Nicolas
L'éclipse de Nicolas
Comment passer le temps au Bureau
Humour et Entreprise
Les Cartes Flash humoristiques