Envoyer cette page à un(e) ami(e) 



                                                    Écoutez gronder les étudiants...   

A peine le second Forum Social Européen terminé, les étudiants, un temps troublés par les perspectives de l'altermondialisme redescendent sur terre et se heurtent aux convictions libérales… 

Même si le ministre Ferry, modèle de courage politique, a décidé, dans un temps record face à la fronde, de reporter un de ses projets de loi, les étudiants sont confrontés à la réforme LMD (Licence - Maîtrise - Doctorat), décidée par 29 pays européens en 1999, qui entend harmoniser les diplômes européens, et celle de la modernisation des universités. 

Les étudiants entendent se mobiliser contre la sélection par l'argent et pour une université publique ouverte à toutes et à tous. 
Ils demandent le retrait pur et simple du projet Ferry sur l'autonomie des universités, rebaptisé " de modernisation des universités " et la misère délibérément installée dans les facs. 

Ou plutôt dans " certaines " facs…

En effet ceux qui étudient les sciences humaines pourraient vite être considérés comme " non rentables " par la droite libérale et patronale. 
Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les facultés de sciences humaines sont majoritaires parmi les grévistes. 
Beaucoup d'inquiétudes concernent aussi le statut social des étudiants. 

La principale inquiétude concerne les droits d'inscription. 

Avec le projet d'autonomie des universités et un " désengagement de l' État ", beaucoup redoutent les financements extérieurs. 
Personne ne veut dépendre des marques commerciales et des entreprises pour faire ses études, enfin pas tout le monde…

Il semble en plus y avoir quelque chose de contradictoire à vouloir à la fois une harmonisation européenne des diplômes et l'autonomie, où chaque université devra se débrouiller toute seule dans son coin, et certainement avec l'appui ou pas des entreprises de sa région… 
On imagine tout de suite quel genre d 'appui les entreprises pourraient apporter aux facultés de Sociologie…

Mais il faut aussi préserver les disciplines qui offrent moins de débouchés, moins de rentabilité immédiate et moins de profit pour les avides du libéralisme comme les lettres, la philo, l'histoire, la géographie, les arts… 

Donc aux cris de " résistance à ceux qui veulent privatiser l'école ", les étudiants ont lancé des appels à la " grève générale ". 
17 Universités pour l'instant suivent l'appel lancé par Rennes 2 qui a initié le mouvement le 8 novembre. 

L' Union nationale lycéenne (UNL) a aussi appelé tous les lycéens à : " soutenir les actions engagées et à se mobiliser pour faire barrage aux réformes qui remettent gravement en cause notre avenir et l'idée même du service public d'éducation ".

Le Snesup-FSU, syndicat majoritaire dans le Supérieur, appelle les enseignants à " amplifier l'action en tenant des assemblées générales unitaires dans tous les établissements, en participant aux manifestations et aux délégations ".

Une journée nationale de manifestations est prévue le jeudi 27 novembre et les étudiants de Rennes 2 appellent à une coordination nationale des étudiants en grève le samedi 29 novembre à Rennes. 

Même si divers problèmes d'audition vous perturbent :
Écoutez gronder les étudiants Mr Raffarin.
Écoutez gronder les étudiants Mr le Président.
Écoutez gronder les étudiants Mr le Baron. 

La France d'en bas à son mot à dire,
La Fracture semble vouloir se colmater toute seule,
Certains " futurs esclaves " semblent vouloir entamer leur révolte…


" Il ne faut pas cracher sur l'instruction, mais trop d'instruction finit par rendre le peuple trop conscient de l'inégalité sociale... "
Carl Dubuc. 

Free Warriors, le 23 novembre 2003. 

Liens :
http://www.sud-etudiant.org
http://www.luttes-etudiantes.com
http://www.unef-id.org

                                                                           Envoyer cette page à un(e) ami(e)

Textes précédents :
Gros risques de dumping social... 
Pourquoi aucun Cancun ne doit réussir. 

L'altermondialisme en marche

Place à la droite dure
Explication de texte...
Non c'est non !

F.Chérèque et le non négociable.
 
 

Retraites : Tripatouillage social !

Changement de règles

Le voleur de Bagdad

Destruction active
Les fonctionnaires en 1ère ligne !

Bonne Année !

Les chemins du Moyen Âge.
Les symptômes ou les causes ?
Cadeaux Obscurs

Le Temps des Cerises

Le 1er tour de la manipulation.  

L'esprit des lois
Réveil tardif et désagréable

Le principe de l'illusion

Économie et Morale.

Le Boycott Jusqu'où ?

S'unir ou périr

Front uni

Égalité

Apprentissages

Mes Valeurs

Désirs