Négociation

Salaire

Droit

Syndicats

Emploi

Formation 

Actualités 

Éditorial

 




La Jurisprudence Danone / réseau Voltaire nous autorise à utiliser les logos 
et outils publicitaires qui traînent un peu partout sur le Web.
 
Rappel : durant l'affaire LU le réseau Voltaire avait ouvert un site : Boycott Danone.net, 
ce qui n'a pas été très apprécié par le groupe en question.

Mais au final le groupe Danone a perdu en justice...  La liberté d'expression plus forte que le droit des marques !


Voir aussi nos Bannières subversives

Nos Patrons sont des génies !
(Sommaire)

 

 


10/
Les Banques et la crise. (ou la crise des… Banques…) 

                                                                                                        Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

Portail
Syndicats
Actualités
Éditorial
Formation
Colère
Emploi
Droit
En Lutte 
Histoire
Salaire
Agenda
Warriors
Négociation
Contact
Aide CE
Utile
Services CE
Newsletter
Tchat
35 Heures
Culture
Internet
Pratique
Cartes Postales
Forum
Humour
Loisirs
Liens
Avis
Adresses
Webmasters
Rêves

Proposer

 


Les Banques et la crise. (ou la crise des… Banques…) 

Regardez bien ces 3 documentaires : ils expliquent comment les banques et les États ont transféré les pertes colossales des banquiers sur les citoyens des États démocratiques mettant en question, justement, par leur manque de transparence, ces mêmes démocraties et leur principe. 
Ces États ont transféré les pertes abyssales des banques sur leur citoyen sous le regard des banquiers émerveillés. Les Banquiers sont toujours gagnants et il faut bien comprendre pourquoi. 

Même en faisant des prêts, tout en sachant qu’ils ne seront pas remboursés, les banquiers gagnent ! 
Car : 

1 / ils sont assurés pour les créances impayées, ce qui a faillite coûter cher à AIG et fermer la compagnie qu’il a fallut sauver aussi… 

2/ Ils transfèrent les risques à d’autres établissements financiers en établissant des titres sur ces créances douteuses (junk bonds ou obligations pourries) et de toute façon sur ces mêmes titres douteux les banques parient à la baisse ce qui leur permet d’empocher de substantielles plus values même si les marchés s’effondrent. 

Les gens comprennent vite et facilement comment un intermédiaire ou un organisme financier peut gagner à la hausse. Par contre sans être un spécialiste il est moins évident de comprendre comment on gagne à la baisse. Pour ceci il faut utiliser le marché à règlement mensuel qui offre bien des avantages… 

En effet les titres achetés ou vendus ne sont livrables qu’en fin de mois. Ceci permet d’acheter ou de vendre à découvert c’est à dire sans posséder les titres. Mais l’on peut aussi reporter sa position en ne payant que les intérêts (0,8 % à peu près). L’obligation de ne livrer qu’en fin de mois permet de vendre des titres sans les posséder au moment de l’accord de vente et de les acheter moins cher qu’on ne les vend. Donc si le titre baisse on l’achète moins cher qu’on ne le vend. Comme les banques savaient que leurs créances étaient plus que douteuses elles ont parié à la baisse sur leurs propres titres et se sont rempli les poches tout en saisissant les maisons… 

Il n’y a AUCUNE MORALE dans les opérations financières ! Les banques ont parié contre leurs propres clients et elles ont longtemps gagné. Lorsqu’il n’y a plus eu d’acquéreur pour leurs titres ni à la hausse ni à la baisse il a bien fallut dénouer les positions et acheter les titres ou se déclarer en faillite… 

Et bien elles ont fait éponger leurs pertes par les États et l’argent des citoyens… donc leurs clients….

Banquier : On gagne à tous les coups car le casino est truqué ! 










Free Warriors le 25.02.2014.

  Envoyer cette page à un(e) ami(e) 




Nos patrons sont des génies !